L'herbier en images

Retour aux Papavéracées

Retour à la page d’accueil

Chelidonium majus subsp. majus L. - la Grande Chélidoine commune

par Pierre Papleux

Retour aux Eudicotylédones

Comme la plupart des Papavéracées, cette espèce contient dans sa tige un suc, non pas laiteux comme les Pavots, mais jaune-orangé, substance toxique qui parait-il fait disparaître après plusieurs applications les verrues de l’épiderme humain.